Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 18 Oct 2021, 19:24

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Sans OUI c'est pas légal !
MessagePosté: 16 Juin 2006, 17:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4270
Ostid'vaisselle écrit :

Citation:
Le Québec est déjà doté d'une loi qui oblige les personnes majeures concernées par une relation sexuelle à demander à l'autre partenaire si il(elle) est consentante, et il est obligatoire que l'autre réponde oui, pour que ça se passe.
Ridicule? Ça dépend comment on voit la chose. Il y a maintenant la "drogue du viol" qui est très répandue ici. Les filles sortent danser et prendre un verre et se réveillent complètement perdues, dans le lit d'un ou plusieurs hommes qu'elle ne connaisse pas, sans pouvoir rien faire puisqu'elle ne se souviennes de rien. En s'assurant qu'il y a obligatoirement consentement de vive voix, le gars ne peut pas se retrancher derrière un "je croyais qu'elle voulait puisqu'elle ne se défendait pas." La présomption d'acquiessement n'existe plus. Sans un OUI fort, il y a viol. Ça vaut aussi pour les hommes qui n'acceptant pas la séparation, revenait violer leur ex.


Quelqu'un veut il faire des commentaires ? :fr:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Juin 2006, 17:34 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Oui, moi, présentement ici présent. Quelques questions juridiques pour ostiede'l'aisselle :
- Comment faire avec une Chinoise du Tonkin qui comprend pas pipette à l'anglais ni au français ?
- Est-ce juridiquement valable si on acquiesce en faisant "oui-oui" de la tête ou de la fesse lorsqu'on la bouche pleine ?
- Est-ce qu'avec une truie, "GROINNNNNN GROINNNN GRUIIIIIKKK" est juridiquement équivalent à OUI ?
- Est-ce qu'une femme qui dit "OUIIIII, VIOLE-MOI MON SALOP !" est considérée comme violée ou pas ?
- Et lorsque c'est "NOOOOON, pas par là ! Oh OUIIIIII, encore ! NOOOOON, t'arrête pas !" est considéré comme viol ou pas viol ?
- Et les sourd-muet(te)s, elles se font violer à chaque fois ?

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Juin 2006, 17:59 
New friend
New friend

Inscription: 24 Avr 2006, 13:29
Messages: 8
faudra remplir de la paperasse?
Les délais seront longs?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Juin 2006, 22:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4270
J'avais un peu ce genre de questionnement en tête en ouvrant ce topic. :D


Ca serait bien qu'Ostid'vaisselle nous réponde !

J'en rajoute quelques unes :

- Est-ce qu'il faut des témoins au "Oui" pour qu'il soit valable ?
- Est-ce que dans partouse, un "Oui" est considéré général ou bien
particulier ?
- Est-ce que le "Oui" implique le consentement tacite de l'intégralité des
orifices ou pas ?
- Est-ce qu'un "Oui" prononcé il y a quelque temps mais non utilisé pour
cause d'ivrognerie avancée, peut-être considéré valable ultérieurement ?
- Doit-on demander avant chaque rapport, ce et y compris lorsqu'ils sont
d'affilés ?
- Le "oui" doit-il être éclairé ? Si oui, comment ?
- Est-ce que les prostituées doivent prononcer ce "oui" ?

Autant de questions non exhautives qui méritaient d'être posées sur ce grave sujet du consentement.

Nous attendons patiemment les réponses Osti :?:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Juin 2006, 10:21 
Photosynthétique
Photosynthétique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2006, 13:51
Messages: 101
EmPeReUrSoUrIsSiStE a écrit:
faudra remplir de la paperasse?
Les délais seront longs?

J'avais vu un reportage il y a quelques années sur un "contrat de baise" aux US, puisqu'apparemment il y avait beaucoup de plaintes pour viol ou le mec disait qu'elle était consentante, mais j'en ai plus jamais entendu parlé.

Sinon, devant le tribunal, il faut un enregistrement audio ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Juin 2006, 12:59 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Juil 2005, 13:37
Messages: 23
Et, si c'était la fille de Lord Dralnar qui était violée, feriez-vous autant d'humour, bande de gamins polissons?

OUi, je sais: :icon_33:



:icon_01:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Juin 2006, 13:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
J'espère que tu te rends compte à quel point tu es ridicule avec de telles sorties!

Et si ma fille doit avoir ses premières relations sexuelles avec un gamin de son age, on doit envoyer les deux en toles si ils n'ont pas solenellement dit "oui" tous les deux?

Et si elle a la bouche pleine et qu'elle ne sait dire que "ourghf", ça compte pour oui?

Et si le zob fait plus de 22 cm, elle doit dire "oui" deux fois?


Et si le mec le fait jouir à mort et que c'est pendant l'orgasme qu'elle s'écrie "ouuiiiiiiiii, encore!", on pardonne le retard?




Comment veux-tu qu'on ne se foute pas de ta fiole quand tu confonds sans arret une saine critique d'un aspect législatif débile avec un viol d'une ado? Quand tu ramènes des considérations alambiquées sur des préferences physique vs pédophilie lors d'une discussion de forum anodine?


Tu as un grâve problème avec le sexe, tu le sais, ça?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Juin 2006, 14:14 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Ho, remarques hautement intelligentes d'ostie !

... Et si c'était un phacochère qui encula ta mère par derrière, avec son consentement, mais qu'elle avait oublié de dire oui ?
Faudrait-il arrêter de bouffer du cochon ?

.... Et si on condamnait leur rejeton-fille aux travaux forcés (écrire des trucs intelligents à perpétuité) ?
Il faudrait arrêter de manger du lardon.

Ben voilà. C'est aussi intelligent que tes sorties, ma cochonnette.

Pénitence accessible: Je condamne la cochonnaille Ostie à 4 séries de 100 flagellations sur les fesses avec une clé à molette. Tu reviens avec une preuve de la pénitence accomplie : une photo de la clef à molette.

... ton cul je veux pas le voir. M'intéresse pas. :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Juin 2006, 15:19 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 01 Mai 2006, 03:12
Messages: 120
Et si elle se sert de sa clef à molette pour s'enculer, elle doit lui demander son consentement, ou pas ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Juil 2006, 02:26 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 07 Juil 2006, 02:47
Messages: 20
Localisation: France
EmPeReUrSoUrIsSiStE a écrit:
faudra remplir de la paperasse?
Les délais seront longs?


Mais non c'est comme pour le don d'organe, il suffira de porter une carte "oui". Et il faudra aussi avoir une carte "non" par conséquent. En fait il faudra montrer le carton adéquat et on pourra supposer que carton rouge = non. Pour plus d'informations se reporter au formulaires B3 et B6.

_________________
"La religion est née le jour où le premier imbécile a rencontré le premier hypocrite." Voltaire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Juil 2006, 14:59 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Juil 2005, 13:37
Messages: 23
http://www.educaloi.qc.ca/loi/contreven ... ccuses/12/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Juil 2006, 15:28 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Juil 2005, 13:37
Messages: 23
..."Ainsi, l'âge du consentement sexuel sera bel et bien haussé de 14 à 16 ans, mais le projet de loi contiendra une «exception de proximité d'âge» qui vise à criminaliser le moins possible les relations entre adolescents consentants. Cette «exception» sera de cinq ans lorsque le jeune aura entre 14 et 16 ans, soit tout juste avant d'atteindre l'âge du consentement légal.

Une adolescente qui a 14 ans pourrait donc sans problème avoir des relations sexuelles avec un jeune de 19 ans puisque la clause d'«exception» de cinq ans évitera aux deux personnes de contrevenir à la loi. Même scénario pour deux personnes de 15 ans et de 20 ans. Par contre, une relation entre une adolescente de 15 ans et un homme de 21 ans serait illégale, peu importe le consentement...."

http://www.ledevoir.com/2006/02/10/101704.html?355


et aussi: http://armeedusalut.ca/AcceuilSuite2.htm pour plus d'infos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Juil 2006, 18:15 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Je serais tente de dire VIVE L'AMOUR LIBRE !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 26 Juil 2006, 07:08 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
C'est "merveilleux" une loi pareille.

Tout est codifié, réglé, prévu!!

Aucune place à l'interprétation ni à la spontanéité.

Une histoire d'amour entre une fille de 15 ans 9 mois et un mec de 21 ans tout pile termine en taule pour le mec!!

Le pire est que ce type de lois existent un peu partout. j'ai déjà entendu, en Belgique, des jeunes de 13 ans se retrouver devant le tribunal de la jeunesse pour avoir eu des relations sexuelles ensemble.

Car, au vu de la loi, tout acte sexuel avant 14 ans est un viol. Ils se sont donc violé mutuellement.

Comme ils étaient mineurs, ils n'ont pas eu droit à la prison mais ils ont du être pris en charge par des psy (je serais curieux de savoir ce que ces "psy" ont bien pu leur dire; "vous êtes trop jeune pour aimer"?)

Maintenant, il faudra évidement voir si le Canada applique cette loi de manière stricte ou avec souplesse (ce n'est jamais le but d'une loi d'être souple en soi).

Si ils appliquent cette loi "au cas par cas", alors on peut considérer que cette loi est, en effet, un bon garde-fou.

Néanmoins, le coup du "si tu dis pas oui, c'est du viol", est parfaitement ridicule, comme on l'a démontré par nos commentaires.

C'est la porte ouverte à toutes les dérives procédurières du type américain.

C'est une perspective de bon bizness pour les avocats!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 26 Juil 2006, 14:37 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Juil 2005, 13:37
Messages: 23
Bonjour,

J'ai mis les deux textes d'information sur la loi séparés, car ici, il y a deux lois, deux mentalités, qui s'appliquent: Les lois canadiennes et les lois québecoises.
Si les lois canadiennes sont basées sur un système punitif(le criminel doit payé pour ce qu'il a fait), les lois québecoises visent la réhabilitation. Ainsi, au Québec, les "criminels" recoivent la "peine" qui visera le mieux-être de tous: désintoxication, thérapie, etc, sans quelquesfois ne jamais mettre le bout du nez en prison.
La gravité du crime et les pressions(récits des souffrances) faites par la victime et sa famille compte beaucoup devant la cour.
Souvent, les criminels canadiens veulent venir faire leur temps au Québec pour se prévaloir des services qui y sont offerts.

Il faut aussi savoir que le reste du Canada est beaucoup plus religieux que le Quebec. La sexualité n'y est pas perçue de la même façon, ni le marige, ni la famille.
Au Québec, on est pour l'amour libre,(par conséquent, contre le viol.) la vie libre. Disons que nous avons la réputation d'être la province qui sait le mieux s'amuser.

Dans la pratique, au Québec, toute plainte d'agression sexuelle d'un mineur passe obligatoirement par les services sociaux. Si le jeune nie avoir été violé, les séquelles physiques, son âge, la différence d'âge et le statut de l'accusé face à l'enfant, influenceront la décision des intervenants à porter plainte à sa place. Habituellement, on considère les 11-12-13 ans selon leur degré d'éveil psychologique. Une prostitués de 11 ans ne sera absolument pas considérée de la même façon qu'une alienée mentale de 16 ans. On reconnait qu'une prostituée a besoin de "services" alors qu'une aliénée a besoin de protection.

Je ne sais pas pour le reste du Canada, mais ici, ça fait longtemps qu'on reconnait aux adolescents, le droit à leur sexualité. Il y a des cliniques jeunesse où on les informe, leur fournit des condoms gratuitement, on passe les examens médicaux sur demande, sans rendez-vous et de façon anonyme. Sans aucune dénonciation à la police, il va sans dire. Même dans les écoles, on informe et soutient les jeunes(avortement, viol, contraception) sans même en informer les parents, si tel est le désir du jeune.

Alors, je ne pense pas possible qu'on condamne des "amoureux" ici. Peut=être il y a trente ans mais plus maintenant. Surtout avec tous les frais que ça occasionne.

..."Néanmoins, le coup du "si tu dis pas oui, c'est du viol", est parfaitement ridicule, comme on l'a démontré par nos commentaires..."

Non, ce n'est pas ridicule. Tout le monde sait bien qu'un couple qui se tape une baise ensemble ne portera pas plainte pour viol qu'ils aient dis oui (dans un grand cri de passion)ou pas. Cette loi ne sert que lorsqu'il y a plainte(et preuves) de viol.
La plupart du temps, la victime étant "sonnée"(deux bons coups de poing sur le nez, ça calme!), elle est incapable de réagir au viol. Surtout qu'elle est terrifiée. Elle se laisse donc faire. Mais ce n'est qu'un reflexe de survie, pas du consentement.
Toutefois, l'accusé plaidera que la victime n'a jamis dit non clairement, qu'il a pris ces "tiraillements" pour des ébats et qu'en plus il est persuadée qu'elle a aimé ça. Par conséquent, sans non assez clair à son goût, il y avait présomption de consentement. Donc, plus de coupable.
Au Québec, on doit prouver hors de tout doute que le coupable est coupable. Les témoignages doivent donc être très persuasifs ce que est très rare compte tenu de l'état psychologique des victimes. C'est encore plus difficile pour les viols collectifs, la victime ne pouvant plus dire qui a fait quoi.
Cette obligation du oui règle tout. Si le prévenu ne peut pas affirmer qu'elle a dit oui clairement, il y a présomption de viol. Si et uniquement si les preuves matérielles(examens médical, prélèvements, témoins ou crédibilité du témoignage après enquête) sont concluantes.
Avec cette loi, il n'y a plus présomption de consentement. C'est à l'accusé de démontrer le consentement, ce qui n'en fait pas automatiquement un coupable. Il peut facilement invoquer l'absence de blessures, l'attitude de la victime, etc... mais habituellement, si les preuves ne démontrent pas qu'il y a eu viol, il n'y a pas de poursuites. Il n'y a donc pas à démontrer le consentement.

:)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Aoû 2006, 22:05 
Dysplasie cérébrale
Dysplasie cérébrale

Inscription: 21 Aoû 2006, 18:29
Messages: 21
ca résout rien ta loi, la fille prétendument violer peut tres bien inventer le fait qu'elle n'est pas dit "oui", et un coupable de viol peut toujours dire "sisi, elle m'a dit oui".
Ca reste une parole contre une autre !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Aoû 2006, 15:09 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Juil 2005, 13:37
Messages: 23
J'pense que t'en as manqué un bout....

Il ne s'agit pas(plus) de parole contre parole, puisque l'accusé a maintenant le fardeau de la preuve, l'obligation de démontrer le Oui(consentement), compte tenu des preuves directes ou circonstantielles. Auparavant, c'était à la victime de faire la preuve du viol(non-consentement).

Citation:
..."la fille prétendument violé(e)...."


Depuis que les homosexuels sont "sortis du garde-robe", beaucoup dénoncent maintenant les viols subis dans leur communauté.
Il y a aussi des pauvres types, hétéros, qui ne faisaient que marcher sur la rue.
Si le violeur(je ne parle pas d'inceste)est presqu' exclusivement masculin, les victimes elles, sont des deux sexes. Et il est beaucoup plus tabou, honteux, pour un homme de dénoncer un viol, que pour une femme, éternelle victime. Heureusement, les langues se délient de plus en plus.

:)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Aoû 2006, 15:53 
Dysplasie cérébrale
Dysplasie cérébrale

Inscription: 21 Aoû 2006, 18:29
Messages: 21
je vois pas comment on peut trouver qu'un retournement juridique tels que celui ci est une avance du droit, en gros si n'importe quelle nana vient t'acuser de viol pour se venger ou pour se faire du fric, tu a le droit de fermer ta gueule et d'aller en taule? c'est n'importe quoi et c'est la destruction du droit de l'accuser.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Sep 2006, 13:29 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Juil 2005, 13:37
Messages: 23
Salut Dexter,

quel est le mot que tu ne comprenpd pas dans:
..."Il peut facilement invoquer l'absence de blessures, l'attitude de la victime, etc... mais habituellement, si les preuves ne démontrent pas qu'il y a eu viol, il n'y a pas de poursuites. Il n'y a donc pas à démontrer le consentement..."


..."en gros si n'importe quelle nana vient t'acuser de viol pour se venger ou pour se f...."

Tiens, n'y a-t-il pas présentement un procès contre Johnny Halliday(français) par une de ces "domestiques" qui l'accuse de viol? Est-ce terminé? Je n'ai pas suivi mais à ce que je vois, ça n'a rien de québécois comme poursuite. Rien de nouveau sous le soleil, quoi?

Hé oui, les lois "occidentales" permettent déjà ce genre de "dérive", ce qui te permet de constater que les "nanas" ont une meilleure santé mentale et affective que tu le croyais puisque tu n'as toujours pas été poursuivi. Manque de fric? Manque de nanas?

A propos, le masculin de nanas, est-ce nonos?

Je reviens sous un autre pseudo la prochaine fois car je constate que je me suis fait piquer mon nick.(ailleurs) Bof, il est tellement laid.....il peut le garder.

Une belle journée


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Sep 2006, 00:35 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Salut Ostie.
On peut te changer ton même pseudo par un autre si tu préfères : tu écris lequel lors d'un prochain post, celui de ton choix, et tu le retrouves avec ton même mot de passe. comme tu veux.

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com